Le shogi devient mondial

Une femme polonaise au Japon fait des efforts pour devenir le premier joueur professionnel étranger de shogi. Elle participe à faire du shogi un jeu mondial.

Karolina Styczynska est entrée dans l'histoire du shogi à l'âge de 24 ans. Elle est la première étrangère à devenir joueuse professionnelle. 

Karolina Styczynska s'est intéressée au shogi à l'âge de 16 ans alors qu'elle lisait un manga. 
"Il y a un ninja qui joue au shogi. La dynamique du jeu, prendre des pièce qu'on peut réutiliser, rend le jeu plus intéressant" dit-elle.

Elle developpa alors ses talents en jouant sur internet. Plus tard, elle remportat le championnat européen de shogi. Karolina eu la chance d'aller au Japon il y a deux ans pour apprendre le shogi plus en profondeur. Elle avait été invtée par La joueuse professionnelle Madoka Kitao, qui promouvoit le shogi à l'étranger.

Devenir pro na pas été facile. Karolina a eu à battre d'autre jeunes joueurs talentueux. Après un an et demi d'efforts, elle a pu rejoindre les tournois professionnels de shogi. Actuellement, elle ne détient qu'une qualification temporaire: si elle ne réussi pas d'assez bonnes performances sur les deux prochaines années, elle sera retrogradée au statut d'amateur.

féminine europe japon joueurs_pros shogi